Oui, être stagiaire chez HWC, c’est avant tout être jeté sur la place publique, condamné forçat de la rédaction de ce premier article… Aidez-moi ! Lisez ces premières impressions, partagez !

De retour de vacances, ce n’est pas un jeune Turc que ramène Damien, starifié là-bas, et donc, mode s’ensuit, enclin à l’adoption, mais c’est bien un étudiant trouvé tout près du bureau, à l’IUT de Chambéry, qui vient intégrer l’équipe Here We Com le temps de 10 courtes semaines de stage… Premières impressions.

Jeune turc (définition : partisan volontaire, dynamique et enthousiaste) :

Arrivé le 10 avril dernier, Mathieu, 20 ans, en deuxième année de DUT Services et Réseaux de Communication, vient s’essayer à la pratique de la communication en agence web.

« Parlez-moi de cette agence ? – C’est simple. Ce sont les meilleurs, et ma chance est
inestimable. Ils sont grands, talentueux, prévenants, agréables… Géniaux ? »

Tête de turc :

Oui, le stagiaire Here We Com est une victime ô combien malmenée… Preuve en est la dernière phrase du paragraphe précédent, dictée sous le joug des deux furieux patrons… In-extremis privé de son Macbook nanti pour un Windows 98, voué à bannir son trackpad pour une souris rose à fil afin de prétendre au titre de graphiste, jeté Photoshop CS5 pour Illustrator CS4, condamné à se noyer dans les capsules Nespresso, forcé à plancher sur un pupitre riche d’échardes, enrôlé dans la propagande du premier tour, mobilisé pour une fusillade peinturlurée, bientôt gavé aux diots de chez Vincent, contraint aux offrandes pâtissières… Oui, ce stage est obligatoire.

Plein de trucs :

Si le stagiaire Here We Com n’est pas un turc oisif, il reste un bleu bien turquoise… Entendez novice.

Passé l’humour, nombre de tâches sont confiées au nouveau venu, et c’est ce qui fait la valeur du recrutement chez Here We Com. Les mythes de la photocopieuse et de la machine à café sont bien éloignés, et le stagiaire porte à bras les véritables projets de l’entreprise : rédaction web, graphisme, tenue du blog et des pages sociales, dossiers clients… Un travail de reconnaissance, qu’il faut espérer être un aperçu fidèle, pour nous stagiaires, de notre prochaine vie active. Car disons-le, ici, elle est captivante…

NB : par cette première publication, me voici entré dans la dure compétition de celui qui aura le plus de
« Like »…

Aidez-moi à battre le record, j’ai besoin d’argent ;D

Partagez ! Likez !