Après une arrivée fracassante aux USA au mois de Mars avec le déclassement de près de 10% des sites, “Google Panda”, l’algorithme de référencement de Google à prit son temps mais il a finalement posé ses pattes sur le web France le 12 aout dernier.

Alors que dire de Google Panda ?

Avec environ 80% des requêtes mondiales, Google se doit de fixer les règles du référencement et de punir les contrevenants. Son rôle est également de faire du tri parmi la multitude de nouveaux sites qui voient le jour chaque mois à travers le monde.

Faut-il en avoir peur ?

Tout dépend si vous êtes passé du coté obscure de la force en administrant votre site…
Google Panda ne se contente t-il pas, au final, de revenir à des basiques de bonne conduite ? 
– mise en avant des sites à fort contenu et dégradation du classement pour les sites dupliquant des contenus
– calcul du ratio entre le contenu proposé et les publicités
– …

Quelques conseils :

Si votre site dispose d’un accès membre accessible avec login et mot de passe, inscrivez ces pages en nofollow dans le fichier robot.txt afin d’éviter que Panda ne conclue à un cloaking. Développez les échanges de liens avec vos partenaires et sites aux contenus se rapprochant des vôtres. Développez autant que faire se peut le lien avec les réseaux sociaux (facebook, tweeter…) depuis les articles de votre site. Plus le contenu sera populaire et plus Google lui donnera de l’importance.

Au final, Google Panda prévoit d’améliorer sa communication auprès des administrateurs de sites grâce à son interface WebMaster Tools afin d’indiquer les transgressions détectées pour qu’elles puissent être corrigées. Une fois les corrections apportées, une demande de réexamen pourra être faite auprès de Google pour être réindexé.